Jean-Luc reichmann

Jean-Luc Reichmann est ému dans les 12 Coups de Midi après les révélations d’un candidat sur son grand-père disparu

Ce mardi 12 janvier, Jean-Luc Reichmann ne l’a pas vu venir. En effet, souvent habitué aux taquineries, cet animateur est pris d’émotion face à un candidat dans les 12 coups de Midi. Et pour cause,  celui-ci dit avoir des informations sérieuses sur le grand-père disparu de cette star de la télé.

Jean-Luc Reichmann ému par un candidat

Jean-Luc Reichmann a certainement vécu l’une des journées les plus émouvantes de sa vie. Alors qu’il s’attendait à rencontrer un candidat comme les autres, il a eu une vraie surprise. Dans les 12 coups de Midi, un candidat appelé Stéphane lui parle de son grand-père maternel disparu. Ce candidat déclare avoir vécu dans le petit village de Mortcerf en Seine-et-Marne depuis 49 ans. Très surpris, le présentateur réagit en disant : « Attendez, mais alors là, vous êtes en train de me mettre un coup ! (…) Faites attention parce que je suis hypersensible ».

Mais Stéphane continue ses révélations, selon lui : « Il habitait Avenue de la Gare et de ses propres mains, il fabriquait des petits manèges en laiton qui étaient vendus dans le une boutique du centre de Mortcerf ». Toujours aussi étonné, Jean-Luc Reichmann répliqua : « Mon grand-père était inventeur et il a inventé des petits manèges avec petites bougies, les petits anges qui tournaient autour. Non, mais c’est une histoire de fou, comment vous avez su (…), parce que je ne l’ai dit nulle part ! ». Le candidat a ajouté que « C’est la tante de ma femme qui tenait cette boutique, et l’oncle de ma femme m’a raconté et m’a tout expliqué ». L’animateur était dans tous ses états.

Un moment plein d’émotions !

L’histoire continue après l’annonce de ce candidat qui révèle des informations sur le grand-père disparu de l’animateur vedette Jean-Luc Reichmann. Après que Stéphane révèle que c’est sa tante qui était en charge de cette boutique, le présentateur lui répond. « Il va falloir que je rentre en contact avec elle ! Parce que si elle a ces souvenirs-là de mon grand-père…Je trouve ça merveilleux ». Il poursuit ensuite en disant : « Je suite très content de vous avoir aujourd’hui. J’aimerais vous prendre dans mes bras, je ne peux pas (…). Ma Maman qui regarde, elle doit pleurer devant sa télé».

En guise de conclusion, Jean-Luc Reichmann termine avec cette belle phrase : « Mon grand-père était un précurseur, quelque part, et il a inventé plein de petites choses dont les petits briquets. Il les logotait pour de grosses firmes, il y avait des petites clés à l’intérieur (…). C’était Walter Reichmann, c’est super émouvant ce que vous dites, ça me fait plaisir ». Particulièrement ému, cet animateur a décidé de partager cette séquence sur Twitter ». Pour ceux qui veulent revoir l’extrait, rendez-vous sur Télé 7.